Fermer
Demande de Réservation

Balado

PREMIÈRE SÉRIE : SI LES ŒUVRES POUVAIENT PARLER

À la manière d’une enquête journalistique, les deux premiers épisodes révèlent l’histoire d’amour qui se cache derrière la création des tableaux Les Pylônes de la porte et Boucle perdue de Paul-Émile Borduas et plusieurs autres secrets.

Les épisodes 3 et 4 se concentrent sur la quête d'Anne-Marie Bouchard, conservatrice de l'art moderne au MNBAQ, pour retracer le parcours d'Edith S. Watson, une photographe sous-estimée au Canada.

Ces expériences immersives ont tout pour combler les amateurs d’art et les curieux friands d’histoires inédites.


ÉPISODE 1 - LE SECRET DE RACHEL


Les Pylônes de la porte, tableau de Paul-Émile Borduas, serait le témoin d’un amour secret. Dans cet épisode, Amarilys Proulx rencontre Pascal Laforest, un homme d’une soixantaine d’années, qui a trouvé des lettres oubliées de sa mère, dans lesquelles il apprend qu’elle n’était pas du tout la femme qu’il croyait connaître. À travers cette incroyable découverte, c’est tout un pan de l’histoire de l’art du Québec qui nous est révélé en plus d’une histoire d’amour singulière.

Cliquez droit ici pour changer la couleur de fond


ÉPISODE 2 - LE SECRET DE PAUL-ÉMILE


Le tableau Boucle perdue de Borduas est une autre œuvre de l’artiste méconnue du public dont le titre a toujours intrigué les critiques d’art. Pour l’historien de l’art Gilles Lapointe, il s’agirait en fait d’un message codé. En compagnie de la journaliste Amarilys Proulx, ce dernier tente de retracer l’histoire de cette toile, qui n’avait pas été vue depuis 1958, pour en comprendre le sens caché.

Cliquez droit ici pour changer la couleur de fond


Voyez notre billet de blogue pour des compléments à l'écoute et des suggestions de lecture de notre libraire.


ÉPISODE 3 - LES PELLICULES OUBLIÉES D'EDITH S. WATSON (PARTIE 1)

La conservatrice Anne-Marie Bouchard est passionnée par le travail d’Edith S. Watson, une photographe gravement sous-estimée au Canada. La journaliste Amarilys Proulx accompagne l’historienne de l’art dans sa quête pour retracer le parcours de cette aventurière du début du 20e siècle. Ensemble, elles découvrent un personnage iconoclaste et des artefacts inédits


ÉPISODE 4 - LES PELLICULES OUBLIÉES D'EDITH S. WATSON (PARTIE 2)

Derrière chaque découverte se trouve une personne qui a travaillé dans l’ombre. C’est le cas de la chercheuse Frances Rooney, qui, à force d’acharnement, a permis de comprendre qui était Edith S. Watson. Sans elle, le patrimoine de la photographe aurait été détruit pour toujours. Amarilys est allée à sa rencontre.

Écouter

Sur Simplecast

Sur Spotify

Sur Google Podcasts

Sur Apple Podcasts


Crédits

Si les œuvres pouvaient parler est une série conçue et réalisée par Marine Fleury et Amarilys Proulx, pour le Musée national des beaux-arts du Québec.

À la direction de projet : Marie-Hélène Audet et Marie-Hélène Raymond
À la production : Marine Fleury
À la scénarisation : Amarilys Proulx
À la recherche : Sasha Campeau
Au montage : Guillaume Marin et Simon R.Tremblay
À la conception sonore et au mixage : Antoine Bédard de Portrait Sonore
À la révision des textes : Catherine Bélanger

Merci à Odile, Evelyne, Marie-Hélène, Pascal Laforest et Gilles Lapointe de nous avoir raconté leur histoire.

Merci à Leméac et Radio-Canada pour l’utilisation des textes du recueil Aller jusqu’au bout des mots tiré du livre audio du même nom.

Merci à Rachel Graton et à James Hyndman, d’avoir prêté leurs voix à Rachel Laforest et Paul-Émile Borduas, ainsi qu’à Sébastien Rajotte, dans le rôle de Pierre Vadeboncoeur.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan culturel numérique du Québec du ministère de la Culture et des Communications (PCNQ).

DEUXIÈME SÉRIE : LES BELLES IMAGES

Cette série vous propose d’entrer au musée par les oreilles et de partir à la rencontre de ceux qui habitent ce lieu pluriel : philosophes, conservateurs, gardiens de sécurité, visiteurs - sans oublier les oeuvres d’art elles-mêmes.

L’action de ces créations radiophoniques se déroule à l'intérieur du MNBAQ. Carlos et Leysha s’y sont donnés rendez-vous : elle aime l’art et s’évade dans le dessin; il ne fréquente pas les musées, puisque les non-voyants n’y ont généralement pas la possibilité de toucher ce qui y est exposé. Dans ce musée, ils sortent d’eux pour aller à la rencontre d’une galerie de personnages qui les attendent et les entraînent dans leur monde, composé d’idées, d’intuitions et de sensibilités, tissant ainsi un tableau sonore donnant à entendre jusqu’à l’inexprimable.

Les quatre épisodes peuvent être écoutés l’un à la suite de l’autre ou en pièces détachées.

Production & réalisation : Magnéto


ÉPISODE 1

Quel rôle joue un musée dans la vie des uns et des autres ? Quelle est son sens, sa portée ? Que signifie collectionner pour un musée ? Conçue à la manière d’une réflexion philosophico-ludique, ce premier épisode éclaire par des fragments de parole et de sensibilités quelques idées constitutives d’une pensée de l’institution muséale. Ou quand le musée s’expose.


ÉPISODE 2

L’histoire débute au moment où la nuit commence. Le musée et les oeuvres qu’il abrite sont plongés dans la pénombre. Débute alors pour ces dernières une vie nouvelle, dissimulées qu’elles sont aux regards durant quelques heures, révélant leur part d’inconnu. Le gardien déambule dans les espaces du musée, ouvrant la porte aux réflexions entourant le temps singulier qu’il nous propose et à l’errance qui conduit à la contemplation. Le musée nous introduirait-il aussi à l’art de prendre son temps ?


ÉPISODE 3

Tous les jours, les visiteurs observent attentivement les oeuvres d’art que le musée choisit d’exposer. Que se produirait-il si, inversement, tout à coup, il s’agissait pour le visiteur d’être lui-même scruté et jugé par les oeuvres ? Si les oeuvres pouvaient parler, que nous confieraient-elles ? Pour la première fois, une galerie de personnages issus des collections d’art ancien et d’art moderne du MNBAQ s’anime et s’active sous vos oreilles.

ÉPISODE 4

Nicole Brossard, poétesse, romancière et dramaturge québécoise, livre un texte sensible dans lequel elle témoigne - avec le style qu’on lui connaît - de l’expérience de sa visite des expositions d’art ancien et d’art moderne.

TROISIÈME SÉRIE : L'ART DANS MA VIE

Un balado qui provoque des discussions différentes et originales autour de l'art, en compagnie d'invités aux horizons divers. Un nouvel invité tous les 15 jours.

Épisode 1 : P-A Méthot

Vous connaissez sûrement son humour et sa gouaille sans pareille, mais saviez-vous que P-A Méthot est aussi un amateur de portraits ? Un entretien qui aborde en profondeur la relation de l'humoriste avec l'art, ponctué des observations hilarantes qu'il a réalisées lors de la visite de la salle Devenir de l'exposition 350 ans de pratiques artistiques au Québec.

ÉPISODE 2 : Pierre-YVEs LORD

Dans l'épisode 2, Pierre-Yves Lord visite la salle d'exposition Ferrnand Leduc. Peintre de lumière. Sensible à l'art abstrait, l'animateur radio et télé de Québec nous a parlé de la place de la création dans sa vie avec beaucoup de générosité.